Des déjeuners à thème pour plus de transversalité

Il n’est pas toujours évident de trouver un moment calme où différents collaborateurs issus de plusieurs services peuvent discuter d’enjeux transversaux dans l’entreprise. ENGEO a choisi certains temps du midi pour organiser des « noonies » afin d’échanger sur des thèmes particuliers.

ENGEO : des noonies sur le temps du midi organisées 6 à 8 fois par mois, pour échanger sur des thèmes particuliers

A PROPOS DE...
ENGEOLOGO_Original_calogo4847

Californie
Ingénierie
140 collaborateurs
leur site web

POUR EN SAVOIR PLUS

• Les baroudeurs vous en diront davantagesur leur blog

Il est souvent reproché aux entreprises de travailler en silo, de ne pas mélanger les différents services et surtout de ne pas prendre le temps nécessaire pour évoquer des sujets qui concernent toute l’entreprise avec toutes les parties prenantes. Face à ce constat, ENGEO a instauré ce qu’il se fait souvent de manière informelle : des « noonies ». Ce sont des pauses sur le temps du midi fondées sur un thème spécifique auquel chacun est convié.

Une pratique qui n’est pas sans rappeler celle de Yannick dans un de nos articles précédents…

Les thématiques sont très variées : certaines noonies sont faites pour parler d’un problème qui a lieu dans une équipe. Un engagement collaboratif est alors demandé pour aider à le résoudre, d’autres peuvent servir à traiter la proposition de nouvelles idées ou à poser des questions communes à la direction.

Une fois par mois, l’une de ces rencontres est un peu différente : c’est la Business Strategy Noony. Elle est dédiée au partage avec les employés des résultats et bilans de l’entreprise, à la présentation des réussites et échecs. De même que pour les autres noonies, les employés peuvent poser toutes leurs questions et propositions.

Pour certains thèmes, comme l’organisation générale de l’entreprise, les noonies ne sont pas suffisantes. L’entreprise a donc mis en place une fois par an le TBP, le Team Business Plan. Un samedi, en dehors du temps de travail donc, tous les volontaires se retrouvent pour échanger et travailler sur les améliorations à apporter à l’entreprise. Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, la quasi-totalité des employés participe. A l’issue de la journée, les idées sont soumises au vote des salariés et classées par ordre de priorité.

Un exemple issu de la dernière journée TBP est la création de la LIFT Initiative – Let’s Innovate For Tomorrow-. Ce comité interne, composé de volontaires, reçoit les idées des employés qui ont notamment pu émerger lors du TBP ou des noonies et aident à les formaliser et à les implanter. Chose intéressante, la première réalisation du LIFT fut la mise à disposition d’une nouvelle salle, plus grande, pour les noonies justement, devenues victimes de leur succès. Parmi les autres changements réclamés par les employés, la mise en place de programmes de mentorat ou encore la réorganisation et l’ouverture des espaces de travail afin de faciliter la collaboration des équipes. Ces changements sont ensuite particulièrement bien entendus par l’entreprise qui fait son maximum pour les instaurer.

Ces noonies et le TBP sont un formidable moyen d’engager les collaborateurs dans diverses problématiques de l’entreprise. Nous avons pu échanger avec plusieurs d’entre eux qui affirmaient que le fait de pouvoir participer à l’élaboration de nouvelles idées qui n’étaient pas nécessairement liées à leur domaine d’expertise et leur travail quotidien était quelque chose de stimulant et permettait de passer un moment plaisant avec des collaborateurs avec qui ils n’avaient pas nécessairement l’habitude de partager du temps.

Les collaborateurs ont apprécié que l’entreprise formalise ses rencontres qui avaient traditionnellement lieu de manière informelle sur le même temps ou lors de la pause-café. Le fait de bloquer des moments et de faire une communication interne pour annoncer les noonies favorise la stimulation et la réflexion en amont. Aussi, c’est un moyen efficace d’avoir une approche « bottom up » de l’entreprise puisque les collaborateurs volontaires sont force de proposition pour élaborer des changements.

 

On vous propose de continuer à explorer les entreprises qui ont trouvé comment collaborer. Ou alors, continuez ici votre parcours de découverte de l’innovation managériale !

Faites voyager cette histoire !

Ce qu'on en retient...

Un exemple très simple d’une pratique souvent effectuée sans être formalisée qui permet d’intégrer tous les collaborateurs et leur offrir un espace de discussion, de débat et de proposition afin de continuer à faire vivre l’entreprise et stimuler l’une des forces principale qui la compose : ses collaborateurs.

Une pratique rapportée par...

logo_baroudeurs_rondgris

Les baroudeurs de l’innovation managériale – Equipe 2017
Hugo Chatel et François Force sont partis six mois faire le tour du monde à la rencontre des femmes et des hommes et des entreprises qui créent le management de demain. 14 pays parcourus – 50 entreprises visitées

Laissez un commentaire





Vous voulez en savoir plus ou vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?

Contactez-nous sur hello@humanage.fr !