L’onboarding long pour affirmer son engagement chez Fly The Nest

On vous parlait le mois dernier de notre processus d’acclimatation pendant le recrutement. Mais ce processus fondamental ne s’arrête pas là : c’est aussi la pierre angulaire de notre onboarding. Comme pour le recrutement, cette période est construite aussi bien pour Fly The Nest que pour le nouvel arrivant. L’objectif ? Rendre autonome et affirmer son engagement mutuel pour de bon.

Fly The Nest : rendre les nouveaux arrivants autonomes et leur permettre de trouver leur place

A PROPOS DE...
fly the nest logo

Paris, France
Conseil
15 collaborateurs
flythenest.com

POUR EN SAVOIR PLUS

• Posez vos questions sur cette pratique directement à Anne ! Son adresse mail : anneb@flythenest.io

Dès le premier employé chez Fly The Nest, l’onboarding a été créé et est resté un indispensable de notre aventure. Apprendre et s’apprivoiser est à l’image d’un bon coq au vin : ce n’est pas sorcier, mais la réussite exige de faire les choses dans l’ordre et de prendre le temps.

Cette période d’intégration dure invariablement 6 mois chez Fly The Nest, avec pour but de rendre rapidement autonomes les nouveaux arrivants. Nous faisons confiance à notre capacité de recruter, et sommes donc convaincus que la personne arrivée est talentueuse, en accord avec nos valeurs et peut réaliser sa vision personnelle en nous rejoignant. Ne pas se sentir sur un siège éjectable pendant ces 6 mois de période d’essai est crucial. Sans cela, comment se sentir à l’aise pour s’intégrer et progresser ? On n’affirme pas un engagement sans se faire confiance.

Un tuteur, qui s’est porté volontaire pour endosser le rôle, va accompagner le nouvel arrivant tout au long de son onboarding. Son rôle est aussi bien de préparer son arrivée que d’aider à planifier tous les événements nécessaires à sa formation. De plus, des points sont organisés à un rythme hebdomadaire les premières semaines, puis de manière plus espacée selon les besoins. Ce lien particulier garantit à la nouvelle recrue un espace dédié pour ses questions et ses éventuels doutes. Vous l’avez compris, il s’agit donc pour le tuteur d’être une oreille attentive et d’assurer un accompagnement complet.

Il s’agit également de partage, notamment au sein de la promotion de nouveaux arrivants. La « couvée », comme nous l’appelons chez Fly The Nest, se rencontre régulièrement pour échanger sur leurs premiers pas dans l’équipe (« toi aussi, ça t’a surpris l’horloge à coucou qui ne sonne pas à l’heure ? »). Le bénéfice est assez simple : cela fait du bien de se rendre compte que quelqu’un d’autre vit des choses similaires (faciles ou non), d’en parler et d’échanger des conseils.

 

 

Alors, comment s’organise tout ça ?
L’onboarding est découpé en plusieurs sphères d’apprentissage, à creuser tout au long de la période :
1. Apprendre et pratiquer notre cœur de métier
2. Comprendre l’organisation interne
3. Connaître notre écosystème et notre positionnement.

Sans cela, difficile de passer à l’action. Un semestre n’est pas de trop pour absorber toutes ces informations, et gare au fouillis ! Nous essayons de structurer nos connaissances par étape et par sujet pour ne pas trop s’embrouiller.

En parallèle, des points d’étape à un et trois mois rythment l’onboarding et posent clairement trois questions trop souvent oubliées : comment te sens-tu dans notre culture et nos valeurs ? qu’est-ce que tu as envie d’apporter au projet ? quelle vision as-tu pour Fly The Nest ? Des questions pas anodines pour des discussions fouillées, qui permettent à chacun de prendre du recul et de, petit à petit, trouver sa place. Prendre part à notre aventure dépasse en effet de loin le fait de cocher une série de tâches contenues dans une fiche de poste. Aussi bien pour nous que pour la personne qui nous rejoint, c’est tellement plus riche et excitant de chercher son alignement et d’approfondir ce que l’on peut apporter à l’équipe !

6 mois d’apprentissage du cœur de métier et autant de questions sur le sens de la vie et de son rôle sur cette planète plus tard… L’onboarding s’achève ! La clôture officielle se fait lors d’un dernier point avec son tuteur. Le birdy confirmé est en réelle position de co-fondateur (chez nous, chaque membre de l’équipe est co-fondateur). Il a des convictions sur le positionnement et le développement futur de Fly The Nest, il connaît ses valeurs et en comprend les imbrications avec Fly The Nest, et il choisit de se spécialiser dans 2 de nos 7 compétences clés. En résumé, il a trouvé sa place et il sait ce qu’il va apporter selon son profil, ses envies et les besoins du moment. Clou du spectacle, il décide de son niveau de salaire après avoir recueilli l’avis de l’équipe.
On est alors prêt, tous ensemble, à entamer une aventure bien spéciale : réaliser notre vision commune, en accord avec notre environnement.

Sur les trois dernières années, treize personnes ont vécu l’onboarding. Nous n’avons jamais douté de l’importance de ce programme, et ce ne sont pas les niveaux d’engagement et d’autonomie des nouveaux arrivés qui nous contrediront. Nous leur laissons d’ailleurs le soin de systématiquement modifier l’onboarding quand ils le clôturent. Car sa force première tient en son amélioration continue par ceux qui l’ont vécu !

Cliquez ici pour poursuivre votre découverte de pratiques mises en place pour recruter autrement. Ou alors, continuez ici votre parcours de découverte de l’innovation managériale !

Faites voyager cette histoire !

Ce qu'on en retient...

• L’onboarding, plus c’est long, plus c’est bon… Il est crucial de prendre le temps ensemble pour s’apprivoiser et comprendre si nous sommes bien alignés.

• Le nouvel arrivant est le principal acteur de son onboarding, mais il est soutenu par une personne dédiée, qui n’est pas forcément son manager.

• L’onboarding dépasse largement l’apprentissage du métier. Il s’agit de trouver l’alignement entre ses valeurs, ses envies et le projet de l’entreprise et de trouver sa place pour faire avancer le projet sur le long terme.

Une pratique rapportée par...

Anne Billiet_rond

Anne Billiet exerce ses talents à Fly The Nest en tant que co-fondatrice. Issue d’un parcours RH, et nourrie par l’académique et la pratique du théâtre et de la méditation, Anne est passionnée par l’accompagnement des personnes et des équipes, dans des organisations qu’elles souhaitent efficaces, durables et épanouissantes.

Laissez un commentaire





Vous voulez en savoir plus ou vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?

Contactez-nous sur hello@humanage.fr !