Clinitex recrute au feeling… ou presque !

En 2017, l’entreprise de nettoyage Clinitex recherche un nouveau directeur pour une de ses agences. Suite à la publication de l’annonce, la RRH (responsable du « Rendre heureux ») reçoit plus de 80 candidatures. Comment gérer cet afflux de candidats et recruter la bonne personne ?

Clinitex : une entreprise dans laquelle on ne recrute pas sur CV...

A PROPOS DE...
actu_logoClinitex

Lille, France
Nettoyage
3000 collaborateurs
www.clinitex.fr

POUR EN SAVOIR PLUS

Elle se lance d’abord dans un premier tri pour écarter une trentaine de CV dont les profils diffèrent trop de ce qui est attendu par l’entreprise pour ce poste de direction. Deuxième étape du processus, deux binômes de recruteurs sont formés. Le premier est constitué de Thierry Pick, fondateur de l’entreprise, et d’Edouard Pick, son fils, actuel directeur général du groupe. Le second comprend la RRH et un cadre opérationnel.

Les deux binômes rencontrent chacun 25 candidats qu’ils reçoivent sans étudier leur CV au préalable. Pendant une demi-heure, les deux recruteurs et le candidat échangent sur leurs passions, leurs centres d’intérêt, leur famille… aucune question en rapport avec le travail n’est posée, et le sujet du travail est même interdit ! De leur côté, les recruteurs exposent aux candidats la vision de leur entreprise. L’idée est de s’assurer que le profil du candidat est compatible avec les valeurs et la culture de Clinitex, mais aussi de tenter de se projeter sur 5/10/15 ans de vie commune !

 

Quand vous cherchez à recruter, vous devez rechercher trois qualités : l’intégrité, l’intelligence et l’énergie. Et s’ils ne possèdent pas la première, les deux autres vous tueront.

Warren Buffett

 

Après avoir fait passer ses 25 entretiens, chaque binôme sélectionne deux « coups de cœur », qui sont réinvités pour un second « round », cette fois-ci face aux quatre recruteurs.

En amont de cette nouvelle étape, les recruteurs regardent pour la première fois le CV des candidats afin de découvrir leurs parcours et expériences. Ce second entretien s’effectue donc de manière plus classique avec des questions autour du poste proposé.

Ultime étape, les deux duos échangent et choisissent parmi les quatre finalistes la personne qui occupera le poste, après avoir été googlelisée par les recruteurs.

Les recruteurs reconnaissent que s’ils avaient pris connaissance du CV avant le premier tour d’entretiens, ce n’est pas forcément la personne qui aurait été retenue.

Très satisfait par cette méthode, l’équipe décide de généraliser ce mode de recrutement baptisé « Feel dating » pour tous les postes « support » de l’entreprise. Pour Clinitex, finis les recrutements basés sur le strict tri de CV !

 

Cliquez ici pour poursuivre votre découverte de pratiques mises en place pour recruter autrement. Ou alors, continuez votre parcours de découverte de l’innovation managériale !

Faites voyager cette histoire !

Ce qu'on en retient...

• Une méthode ayant porté ses fruits et permettant notamment de repérer des talents « out of the box »

Une pratique rapportée par...

Les Baroudeurs de l’innovation managériale ont fait le tour du monde des innovations managériales et organisationnelles. Créée par François Hubert et Léo Lustig, c’est un nouveau binôme qui prend le relais chaque année. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter leur blog : thebaroudeursblog.com

Laissez un commentaire





Vous voulez en savoir plus ou vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?

Contactez-nous sur hello@humanage.fr !