S’apprivoiser pour s’engager chez FlyTheNest

Depuis nos débuts, le recrutement est une de nos activités les plus cruciales et les plus difficiles. Au-delà de quelques entretiens convenus, comment s’assurer de s’engager dans un chemin commun et cohérent ? Dans un contexte économique parfois incertain, il nous a fallu réinventer notre façon de recruter…

Fly The Nest : rendre les candidats autonomes sur leur propre process de recrutement

A PROPOS DE...
fly the nest logo

Paris, France
Accompagnement de startups
15 collaborateurs
flythenest.com

POUR EN SAVOIR PLUS

• Posez vos questions sur cette pratique directement à Erwann ! Son adresse mail : erwann@flythenest.io

Chez Fly The Nest, nous avons toujours accordé une grande importance à la qualité de nos relations avec toutes nos parties prenantes. Cela est vrai pour nos clients (évidemment) mais par exemple aussi avec les candidats de notre processus de recrutement. Depuis toujours, chaque candidat se voit attribuer une « cigogne » qui l’accompagne dans sa démarche. C’est son point de contact unique, de la qualification à la conclusion ; que celle-ci soit positive ou négative, nous prenons toujours le temps d’un débrief détaillé avec eux…

Cette pratique – très appréciée des candidats – a cependant trouvé ses limites lors d’une période de disette financière. Nous n’étions plus en mesure de donner un OUI ou un NON tranché car nous ne savions pas exactement quand nous pourrions à nouveau embaucher. Cependant, nous voulions faire vivre notre relation avec ces candidats. Comment alors continuer à construire ensemble ?

 

Il faut apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger. 

Narada, disciple de Bouddha

 

Au-delà même de ces problématiques financières, nous avions de plus en plus de candidats très autonomes – qu’ils prennent le temps de leur transition ou soient freelance et entrepreneurs. C’est aussi pour répondre à leur besoin de mieux nous connaitre que nous avons construit notre premier processus d’acclimatation.

L’objectif de cette période est simple : répondre à toutes les questions que chaque côté pourrait avoir, afin d’être capable de décider en conscience à l’issue. Nous sommes une organisation avec une culture et des façons de faire très particulières, alors il nous a semblé pertinent de se donner le temps pour qu’un candidat s’acclimate à nous, et nous à lui.

Avant de démarrer le process d’acclimatation, nous avons déjà une première série d’entretiens basés sur notre raison d’être, nos valeurs et notre vision. Si nous ne sommes pas alignés sur les fondamentaux de notre organisation, alors rien ne sert d’aller plus loin. Au contraire, si nous partageons une culture et un projet, il est possible que nous trouvions un moyen de travailler ensemble. Ce n’est plus qu’une question de contexte…

Pour maximiser les chances que nos planètes s’alignent, nous démarrons l’acclimatation par un cadrage de la période avec le candidat. Combien de temps nous donnons-nous pour prendre une décision ? Quelles sont les conditions (financières, circonstancielles…) qui permettraient la décision finale ? Quels sont les éléments (cf. ci-dessous) de l’acclimatation qui nous paraissent pertinents ? Quelle serait la bonne régularité pour échanger sur la situation entre nous ? La réponse à ces questions fixe le cadre commun de l’acclimatation.

Une fois ce cadre posé, l’acclimatation à proprement parler peut commencer. Il s’agit de tout un tas d’activités à choisir qui permettront de mieux nous connaitre. Certaines consistent à aller voir un prospect ou un client, d’autres à se découvrir en profondeur. Il peut y avoir du travail à faire en chambre, des échanges face-à-face ou avec toute l’équipe, des ateliers spéciaux selon ses compétences ou son expérience, et une conclusion de tout le process.

L’acclimatation est une phase où l’on fait fonctionner son cerveau, où l’on ouvre son cœur, où l’on affine ses intuitions pour affirmer ses convictions. Surtout, c’est un échange qui doit mener à une progression mutuelle. Qu’il y ait embauche ou non, il est primordial que nous et le candidat sortions de la période d’acclimatation avec la nette sensation d’avoir créé de la valeur ! C’est la condition sine qua non pour que notre relation grandisse sans faux-semblants.

Le résultat déjà visible de cette pratique récente, c’est le super engagement de ceux qui ont rejoint notre aventure. À l’inverse, ceux qui n’étaient pas fait pour notre culture ont naturellement rejoint d’autres projets dans cette phase. Peu à peu, nous essayons ainsi d’être capables de faire vivre un pool de candidats potentiels, des personnes de très bon niveau qui reste motivées à nous rejoindre et que nous pouvons activer au bon moment. De leur côté, elles continuent de découvrir notre organisation innovante en se formant petit à petit à nos pratiques managériales.

Faire différemment sur un sujet aussi crucial que le recrutement, c’est prendre des risques élevés. C’est pourquoi nous sommes très attentifs aux besoins de nos candidats. La conclusion de leur acclimatation, c’est l’amélioration de notre processus pour qu’il soit toujours meilleur !

 

Cliquez ici pour poursuivre votre découverte de pratiques mises en place pour recruter autrement. Ou alors, continuez ici votre parcours de découverte de l’innovation managériale !

Faites voyager cette histoire !

Ce qu'on en retient...

• Animer sa relation avec son candidat, c’est très difficile. Cela nécessite une formation et un partage continus entre nous, ainsi qu’une grande maturité

• Avant de se lancer dans une telle démarche, il faut être sûr que son modèle d’organisation est limpide et formalisé pour harmoniser les discours

• Il faut une grande souplesse d’esprit et pas mal de lâcher prise pour éviter de trop se projeter dans l’embauche de tel ou tel candidat.

Une pratique rapportée par...

erwann OK

Erwann Rozier est un des co-fondateurs de Fly The Nest, qui accompagne les startups en forte croissance dans leurs transformations. Ancien ingénieur, consultant en innovation, écrivain… Erwann est un touche-à-tout passionné par les dynamiques collectives et leur fonctionnement.

Laissez un commentaire





Vous voulez en savoir plus ou vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?

Contactez-nous sur hello@humanage.fr !