Innover plus en moins de temps chez Inventionland

A Pittsburgh, Inventionland se démarque de ses concurrents par l’étendue du scope de produits qu’ils inventent et par la quantité de travail abattue : chaque inventeur produit un prototype toutes les semaines ! Comment les équipes arrivent-elles à générer autant d’idées et à maintenir ce rythme sur le long terme ?

Inventionland : limiter la semaine de travail à 4 jours pour mieux nourrir la créativité et la productivité des collaborateurs

Paradoxalement, c’est en raccourcissant les semaines de travail !

Les inventeurs font 4 longues journées plutôt que 5 plus courtes : Inventionland vit de 6 heures du matin à 6 heures du soir, du lundi au jeudi. Les pauses déjeuner sont généralement très courtes : 30 minutes maximum. On vous dit ça, mais c’est à la louche… Puisque aucun employé n’est chronométré.

 

La semaine paraît un peu plus longue… et le week-end aussi !

Tess, inventrice chez Inventionland

 

On sait ce que vous vous demandez : comment maintenir un tel rythme sur des journées aussi longues ? Premièrement, chez Inventionland, les pauses dans la journée ne sont pas régulées mais au contraire encouragées. C’est une véritable salle de jeux suréquipée qui est mise à la disposition des inventeurs : tables de billard et de ping pong, filet de basket, snack bar illimité… Et puis, le cadre et l’ambiance du bureau sont eux aussi adaptés : décors enchanteurs, lumières tamisées, musique relaxante en fond, peu d’interruptions afin d’éviter la fatigue prématurée.

Une grande partie des collaborateurs interrogés ont avoué travailler aussi le week-end. Ils sont tous passionnés : l’inspiration ne les quitte pas le week-end, malgré le fait que les bureaux soient vides du jeudi soir au lundi matin.

L’impact sur la créativité, la productivité, et la motivation est incontestable.

200 prototypes sont créés chaque mois, pour 50 collaborateurs… Un collaborateur met donc 4 jours à créer un prototype final. Pour une entreprise de design qui n’est pas spécialisée dans un certain segment ou domaine de produits, c’est un indicateur remarquable.

Concernant la motivation, plusieurs collaborateurs (y compris ceux qui ont des enfants) ont confié que ce rythme était l’une des principales raisons de leur volonté de rester travailler chez Inventionland. La semaine leur paraît plus longue parce qu’ils travaillent plus intensément. Ils avancent donc plus vite sur leurs projets et s’y immergent totalement, tandis que les week-ends leur paraissent également plus longs, ce qui leur permet d’avoir un meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle. En somme, ils se reposent mieux et reviennent plus frais et motivés au travail. Ce qui n’est pas négligeable, lorsqu’on met son réveil à 5 heures du matin.

 

Cliquez ici pour poursuivre votre découverte de pratiques mises en place pour innover autrement. Ou alors, continuez ici votre parcours de découverte de l’innovation managériale !

Faites voyager cette histoire !

Ce qu'on en retient...

• motivation et gratitude de la part de l’ensemble des collaborateurs, dont ceux qui sont parents, d’avoir ce rythme
• le week-end de 3 jours nourrit leur créativité et inspire de nouvelles idées
• la longueur des journées de 12 heures est compensée par un long week-end, des bureaux stimulants, et des pauses optimisées
• à notre connaissance, il n’y a eu aucun excès de confiance ou abus de la part des collaborateurs
• NB : être lève-tôt est un plus !

Une pratique rapportée par...

Sarah rond

Sarah Spitz est co-fondatrice d'About Work. Elle a traversé les USA en 2017 avec Adèle Boinnot à la rencontre d'entreprises sortant des sentiers battus. Elle travaille aujourd'hui chez ANEO et fait partie de l'équipe Humanage. Parlez-lui d'innovation managériale et de musique rock : sspitz@aneo.fr

Laissez un commentaire





Vous voulez en savoir plus ou vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?

Contactez-nous sur hello@humanage.fr !